Les phobies du chien

Si chaque année, au réveillon du nouvel an, votre chien passe une soirée exécrable à cause des feux d’artifice, sachez qu’il existe des solutions…

Un grand nombre de chiens craignent les bruits de pétards et les explosions des feux d’artifice. Certains d’entre eux développent même un comportement phobique face à ces stimulations : ils gémissent, se cachent dans un coin, tremblent, urinent partout dans la maison… Panique à bord ! On observe également ce genre d’attitude lorsque des chiens sont confrontés à d’autres bruits : orages, alarmes de maison ou de voiture, sirènes de police, aspirateur…

Ces comportements phobiques peuvent avoir plusieurs origines différentes, mais dans la majorité des cas, cette peur excessive résulte du fait que le chien n’a jamais rencontré ce genre de bruit lorsqu’il était tout petit, durant sa période de socialisation. On parle alors de syndrome de privation sensorielle. Pour éviter cela, il faut donc confronter le chien à ces différents bruits dès son plus jeune âge, pour ne pas qu’il les craigne une fois adulte.

Dans d’autres cas plus rares, cette crainte peut être la conséquence d’une mauvaise expérience vécue en rapport avec ce bruit.

Si on réagit mal lorsque la phobie se manifeste, elle risque de s’amplifier avec le temps, de se généraliser à d’autres bruits et de devenir une phobie complexe, encore plus pénible pour le chien (et le maître) et plus difficile à traiter.

Il faut donc avoir les bons réflexes le soir de la Saint-Sylvestre…

Surtout, évitez de changer d’attitude lorsqu’un éventuel feu d’artifice débute. Si vous tentez de rassurer l’animal en le prenant dans vos bras ou en le caressant, il pensera que vous êtes également paniqué et qu’il a donc raison d’avoir peur. On renforce alors son comportement phobique.

Mieux vaut ignorer sa crainte, le stimuler en jouant avec lui, faire diversion ou lui donner à manger pour qu’il finisse par associer le feu d’artifice à quelque chose de positif. C’est faire du contre-conditionnement.

Mais la phobie ne se soigne pas que le 31 décembre. Toute l’année, vous avez la possibilité de « désensibiliser » le chien en lui faisant écouter les différents bruits qui le rendent anxieux. Des CDs audio et des bandes son sur internet jouent ces bruits de feux d’artifice, d’orages, pendant plusieurs minutes afin d’habituer l’animal. Je vous conseille de commencer à un volume très faible, tout en jouant avec lui ou en le nourrissant, puis d’augmenter l’intensité jour après jour.

N’hésitez pas à consulter un vétérinaire pour pallier à ce problème. Selon la gravité de la phobie, différents traitements peuvent être mis en place en collaborant avec votre vétérinaire : thérapie comportementale, phéromones apaisantes, compléments alimentaires anti-stress, médicaments…

Après tout, pourquoi votre chien ne passerait-il pas lui aussi de joyeuses fêtes de fin d’année ?!

Voici un exemple de vidéo permettant d’entraîner son chien à ne plus avoir peur des feux d’artifices…

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=u48HaNPY6Fs#!

Publicités

Une réflexion sur “Les phobies du chien

  1. Pingback: Animaux de Compagnie | [ Vetcaetera... ]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s