La cause la plus courante de boiterie d’une patte d’arrière chez le chien est la rupture (partielle ou totale) du ligament croisé antérieur du genou. Ce ligament assure la plus grande partie de la stabilité entre le fémur et le tibia lors de l’appui du membre sur le sol, en limitant le glissement du tibia vers l’avant (« poussée tibiale craniale »).

Le diagnostic d’une rupture du ligament croisé antérieur se fait généralement en consultation par un examen orthopédique du genou, en recherchant par palpation le « signe du tiroir ».

Il est parfois nécessaire de tranquilliser l’animal pour parvenir à mettre ce signe en évidence. Dans certains cas plus douteux, des examens complémentaires seront proposés (radiographie, ponction articulaire, scanner, IRM, …).

Les chiens de tout âge et de toutes races peuvent être concernés. Sans un traitement approprié, cette pathologie entraine une instabilité de l’articulation pouvant être à l’origine d’arthrose et de lésions méniscales.

Pour limiter ces conséquences, différents traitements chirurgicaux sont désormais reconnus à échelle mondiale.

On retrouve notamment des techniques de stabilisations extra-articulaires :

  • Suture latérale par prothèse extra-capsulaire
  • TightRope

Et des techniques par ostéotomies tibiales visant à modifier la géométrie du tibia afin de neutraliser la poussée tibiale craniale :

  • TPLO (Tibial Plateau Levelling Osteotomy)
  • TTA (Tibial Tuberosity Advancement)

Le choix de la technique repose entre autres sur le poids du chien, son mode de vie, la conformation anatomique de son genou (angulation du plateau tibial) et la préférence du chirurgien.

Ces techniques présentent chacune des avantages et des inconvénients mais donnent des résultats bons à excellents dans la grande majorité des cas, pour autant que les consignes post-opératoires soient rigoureusement respectées.

Elles nécessitent toutes une période de repos post-opératoire strict d’une durée de 6 à 8 semaines. Des séances de physiothérapie et d’hydrothérapie peuvent se montrer très utiles pour une récupération fonctionnelle optimale après l’intervention.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s