The Turtle Experience, l’écotourisme au paradis

Bubbles

Il y a des endroits de la planète qu’on quitte en rêvant déjà d’y revenir. Les Perhentian en font partie. Située au large de la côte nord-est de la Malaisie, Perhentian Besar est l’une des deux iles habitées de cet archipel. Pas de route ni de voiture, l’île est juste recouverte d’une épaisse jungle tropicale, bordée de plages de sable blanc. Quelques sentiers abordent la forêt mais seuls les bateaux vous permettront d’accéder à ses différents points.

DSC05774

Aucun complexe hôtelier en vue, une nature indemne et une faune sauvage étonnante. Le vrai cliché du paradis sur terre. Pourtant, même dans un endroit si reculé, la pollution des océans et la destruction des fonds marins représentent des menaces pour la vie aquatique.

DSC05760

J’ai passé quelques jours sur un projet d’écotourisme, le Turtle and Reef Conservation Project du Bubbles Dive Center. Rencontre avec deux des principaux acteurs de cette action, Thomas Horsell et Alex Soete.

Avez-vous une formation spécifique liée à la protection de la faune sauvage et des tortues en particulier?

Thomas : J’ai étudié la zoologie à l’Université de Leeds et travaillé brièvement avec des otaries dans un parc zoologique. Mais ma mission ici est totalement différente. C’est en devant faire face à certains obstacles ici que je me suis formé petit à petit dans ce domaine.

IMG_2174

Alex : En ce qui me concerne, je termine à peine l’école secondaire et je vais bientôt entamer mes études de biologie. J’ai grandi en ayant la chance de voyager et d’apprendre à plonger très jeune. C’est ce qui m’a sensibilisé à la conservation de la faune aquatique.

IMG_1987

Depuis combien de temps êtes vous ici sur l’île ?

Thomas : Cela va faire deux ans. J’ai débuté en tant que stagiaire et je suis devenu le superviseur du projet en 2015.

Alex : Je suis venu 2 semaines en tant que bénévole l’année dernière et j’ai décidé de revenir cette année pour toute la saison.

Pourquoi cet engagement dans ce projet? Avez-vous toujours été passionné par la faune sauvage?

Thomas : J’ai entendu parler du projet par un plongeur que j’ai rencontré lors d’un voyage. L’opportunité de pouvoir m’investir dans un petit projet de conservation et de le voir grandir me motivait beaucoup. C’était une expérience nouvelle que je voulais tenter. La faune sauvage et la plongée m’ont toujours passionné et ce projet allait me permettre de combiner les deux.

DCIM101GOPRO

Alex : Je suis venu pour la première fois ici en voyage scolaire. Le travail réalisé ici et les affinités avec le personnel m’ont immédiatement donné envie de revenir. D’autant plus que les Perhentian me permettaient de continuer à progresser en plongée afin de devenir moniteur. Le monde marin me fascine depuis tout petit.

DSC05766

Thomas, peux-tu m’expliquer concrètement en quoi consiste le Turtle Conservation Project?

Tout a commencé en 2005, nous avons donc fêté nos 10 ans! Nous avons 4 objectifs principaux. Tout d’abord, entretenir une plage idéale pour la nidification des tortues. Ensuite, augmenter les taux d’éclosion des œufs, d’année en année. Et enfin, maintenir et protéger la santé de notre récif corallien tout en éduquant le public sur l’importance des tortues marines et du corail.

IMG_6120

IMG_6087

En permettant à nos clients d’observer les tortues sans les déranger, nous transmettons une certaine admiration pour ces animaux, ce qui (nous l’espérons!) entraine un changement d’habitudes en matière de protection de l’environnement.

DSC05724

Grâce à des conférences et des présentations quotidiennes au sujet des tortues (nos « turtle talks »), nous sensibilisons les clients et les bénévoles aux menaces que rencontrent les tortues et leur faisons prendre conscience que ces créatures sont incroyables.

DSC05737

Finalement, par nos recherches et par l’entretien de notre écloserie, nous parvenons à maintenir un taux d’éclosion supérieur à la moyenne, aux alentours de 95%.

Une idée du nombre total d’œufs que vous recueillez et que vous placez dans votre écloserie?

Thomas : En moyenne, une tortue va pondre 100 œufs par nid. Chaque nid est collecté et 20% des oeufs sont placés dans notre écloserie. Les 80% restants sont remis au gouvernement qui les place également dans leurs écloseries. Notre objectif est de pouvoir développer notre projet pour pouvoir garder tous les œufs car notre taux d’éclosion fait partie des plus élevés. Au total, nous avons collecté 3449 œufs pour le moment.

IMG_1258

Et combien de tortues relâchées dans la mer?

Thomas : Rien que pour cette saison, nous avons relâché 1915 nouveaux-nés dans l’océan.

Combien survivront?

Thomas : Le taux de survie des nouveaux nés jusqu’à l’âge adulte est d’environ 1 sur 1000. Certaines sources parlent même d’1 sur 10000. C’est impossible de calculer combien de nos nouveaux-nés survivent une fois dans l’eau, mais nous faisons notre maximum pour qu’ils puissent rejoindre l’océan en toute sécurité.

IMG_1326

Alex : Dans un nid naturel d’une centaine d’oeufs, le taux d’éclosion sera autour des 88%. Ce qui donnera 88 nouveaux-nés qui s’encourent sur la plage en direction de l’eau. Parmi ceux-ci, 1/3 seulement atteindront le large, les autres étant victimes des prédateurs (oiseaux, poissons…). Seuls 29 nouveaux-nés atteignent donc les profondeurs de l’océan, sur 100 œufs au départ.

Notre taux d’éclosion est de 96-97%, bien plus élevé que les nids naturels. Et nous protégeons les nouveaux nés jusqu’à la mer. Les oiseaux, les varans, les rats et les crabes ne peuvent donc pas s’attaquer aux petits. Une fois dans l’eau par contre, c’est à eux de jouer.

IMG_2164

IMG_0384

Quelle est la meilleure partie de votre job?

Thomas : Les responsabilités et la confiance qui m’ont été données, c’est très gratifiant pour moi. La construction d’un récif artificiel, et bien sur, les tortues… Impossible de ne pas les mentionner. Voir des tortues retourner à la mer après la ponte, au lever du soleil, observer des éclosions de nids sauvages en pleine journée… J’ai même eu la chance d’assister à des naissances extraordinaires tels que des albinos et des jumeaux !

Alex : Les personnes que j’ai rencontré, l’expérience que j’ai pu acquérir et toutes les choses que j’ai pu voir. C’est la combinaison de tout ça qui rend l’expérience incroyable.

IMG_6028_2

Et la partie la moins agréable de cette mission?

Thomas : Les longues heures. Malheureusement pour nous les tortues sont assez asociales et ne décident de se montrer qu’à des moments très précis pendant la nuit. Ceci combiné au travail de jour, notamment sur les récifs, ne nous laisse pas beaucoup de temps pour dormir… Mais en réalisant la chance de pouvoir faire cela et si vous voulez vraiment apporter quelque chose pour la conservation, dormir est un détail!

DSC05761

En vacances chez Bubbles? Placez ce symbole sur la porte de votre chambre, vous serez réveillés par le personnel au milieu de la nuit pour observer pontes et éclosions…

Comment peut-on soutenir le projet? Et aider les tortues?

Thomas : Le meilleur moyen d’aider le projet est de comprendre l’éthique que nous essayons de suivre. Par exemple, prendre conscience que l’utilisation des sacs en plastique est préjudiciable à toute la faune marine. Comprendre aussi que les tortues ne sont pas là pour votre plaisir et qu’il faut les considérer avec respect. Et enfin l’éducation. Je pense que la meilleure manière de garantir un avenir à ces animaux en voie d’extinction est d’éduquer les prochaines générations. C’est pourquoi il n’y a aucune limite d’âge sur notre programme (tant que les parents sont présents, bien sur). Et évidemment, ce sont des souvenirs et des nuits inoubliables pour les enfants.

IMG_0668

Alex : Venez en tant que bénévole, faites un don, parrainez un nid ou une tortue, sensibilisez les gens autour de vous!

Quelle est votre meilleur souvenir au Bubbles Dive Center?

Thomas : Pour moi, c’était une nuit assez simple. J’étais seul sur la plage dans l’obscurité. C’était la fin de la saison et il n’y avait plus aucun bénévole. Toutes les étoiles brillaient dans le ciel et des tonnes de plancton phosphorescent illuminaient l’océan. Une tortue est arrivée en nageant à travers le récif en laissant une trainée de phosphore scintillant derrière elle. Elle a remonté la plage pour creuser son nid et commencé à pondre pendant que je contemplais les étoiles filantes. Le genre de truc qui n’arrive qu’une fois dans votre vie et que Bubbles a la possibilité de vous donner, sans un amas de touristes autour de vous. C’était magique.

Alex : Toute l’expérience est mémorable. Avec des moments particulièrement marquants lorsque je montre les tortues sur la plage aux enfants. Me sentir capable de gérer soigneusement les nouveaux-nés et observer des tortues qui mettent plus de 6 heures à pondre ! Et puis évidemment, j’ai aussi d’excellents souvenirs de plongées.

Photo 20-08-2015 23 24 13

Tenté par cette expérience inoubliable?

Plus d’infos ici : www.bubblesdc.com ou sur leur page facebook

 

Publicités

Une réflexion sur “The Turtle Experience, l’écotourisme au paradis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s