A Marrakech, les chats font la loi…

Les ruelles de Marrakech forment un labyrinthe dont les chats semblent avoir pris possession. Au cœur de la médina se mélangent les couleurs, les odeurs et les bruits. Un harmonieux chaos au sein duquel les félins se faufilent, dorment, mangent, volent, jouent et parfois luttent pour survivre…

Voici ceux dont j’ai croisé le regard!

Chat Marrakech tricolore ruelleChat Marrakech Yamaha 2Chat Marrakech jeune femelle tricoloreChat Marrakech roux MBK

Le chat est un animal admiré dans l’Islam, notamment pour sa propreté. Cette religion promettrait même une place au Paradis pour toutes ces créatures de Dieu. Il peut donc entrer dans les maisons et les mosquées à sa guise (ou presque!) et la loi islamique interdit de les persécuter. Vous risquez donc de croiser des chats dans la plupart des monuments touristiques de la Ville Rouge…

Au Jardin Majorelle, ancienne demeure d’Yves Saint-Laurent et de Pierre Bergé…

Chat Marrakech Roux MajorelleChat Marrakech Majorelle feu

Au palais El Badi, où nichent également des dizaines de cigognes (légèrement fainéantes, voir ici!) et le Festival « Marrakech du Rire » organisé par Jamel Debbouze une fois par an…

Chat Marrakech Badii avance 2

Près de la Médersa Ben Youssef, école coranique construite en 1565…

Chat Marrakech Bahia Groupe 2

Aux tombeaux saadiens…

Chat Marrakech Badii mur profil

Dans les salles du Palais de la Bahia, chef d’oeuvre de l’architecture marocaine…

Chat Marrakech Palais noir et blanc 2Chat Marrakech Palais noir et blanc 4

Mais aussi, forcément, aux endroits proches d’une source de nourriture! Pas une boucherie ou une poissonnerie sans un (dix?) chat(s) aux alentours…

Chat Marrakech BoucherieChat Marrakech poisson 3Chat Marrakech oeufs

La population semble réellement hors de contrôle. Les campagnes de stérilisation mises en place depuis quelques années par les SPA locales font peu d’effets et sont difficiles à concrétiser.

Chat Marrakech portéeChat Marrakech Bahia Groupe 3Chat Marrakech toits

Cette surpopulation de chats non médicalisés favorise évidemment la transmission de maladies infectieuses (rage, leucose, coryza, typhus, dermatoses…) et un grand nombre d’entre eux sont malheureusement atteints. Même si certains de ces animaux cherchent à interagir avec les touristes et que l’envie de les caresser vous prend, il est donc déconseillé de les manipuler et de les nourrir.

Chat Marrakech Matou
Chat Marrakech tricolore ruelle procheChat Marrakech noir et blanc contre murChat Marrakech Palais noir et blanc 3

Les chats, c’est pas votre truc? Désolé pour ces photos, mais vous aimerez quand même Marrakech!
Vous risquez d’y croiser d’autres animaux, qui malheureusement n’y vivent pas toujours dans de bonnes conditions. Chameaux, caméléons, ânes, cobras, couleuvres, vipères, singes… sont utilisés pour divertir les touristes (en échange de quelques Dirhams) sur la place Jemaa El Fna, le centre névralgique de la médina.

Mais à choisir, ne préféreriez-vous pas dépenser vos sous en aidant la SPANA Marocaine, Société de Protection des Animaux et de la Nature? Ils disposent de cinq centres au Maroc et offrent des soins aux équidés, aux chiens et aux chats. Ils jouent également un rôle dans la sensibilisation au bien-être animal et dans la protection de la biodiversité et du patrimoine naturel du Maroc.

www.spana.org.ma

Une planète, des animaux et des vétos… Rejoignez la page facebook de Vetcaetera

Follow facebook twitter

 

Publicités

2 réflexions sur “A Marrakech, les chats font la loi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s